residence fiscale

Riche Nomade : Les trois principes de base

Avant de vous détailler les trois principes de base, il faut garder à l’esprit que cela nécessitera des changements dans votre vie, dans vos habitudes et être prêt à réaliser certains sacrifices. C’est le prix à payer pour devenir vraiment libre, indépendant et plus riche.

La clé essentielle est l’internationalisation de votre vie : résidence, activités professionnelles, comptes bancaires, investissements et lifestyle.

 

Principe 1 : Devenir résident d’un pays avec un système d’imposition territorial (ou dans un pays sans fiscalité sur les entreprises et personnes physiques)


Il existe trois systèmes d’imposition dans le monde pour les personnes physiques : l’imposition par la citoyenneté, l’imposition par la résidence et l’imposition territorial.

A. L’imposition par la citoyenneté est en vigueur dans seulement deux pays dans le monde : l’Erythrée et les Etats-Unis. Cela signifie que l’imposition s’applique non pas sur le principe d’où vous vivez mais d’où vous avez la nationalité.

B. L’imposition par la résidence, qui est la plus représentée dans le monde (le classique principe des « 183 jours »). Vous êtes en général considéré comme résident fiscal du pays où vous séjournez plus de la moitié de l’année. J’insiste sur le « en général » car certains pays (dont la France) appliquent d’autres critères supplémentaires, comme le lieu du foyer principal (femme, enfants) ou le lieu du centre des principaux intérêts économiques.

C. L’imposition par la territorialité est celle qui nous intéresse car elle vous permettra de commencer la première étape de l’internationalisation de votre vie et tous ses avantages futurs. Ce système fiscal, appliqué par certains pays, signifie que vous n’êtes pas taxés localement sur les revenus gagnés en dehors de ce pays.

Pour illustrer avec un exemple simple : un résident de Singapore ou de Hong Kong qui gagne de l’argent dans le monde entier ne payera aucun impôt à Singapore ou à Hong Kong. Il y payera uniquement des impôts si des revenus sont générés localement (un salaire versé par exemple).

Il existe également quelques statuts spéciaux, notamment les régimes non-dom à Malte, Chypre et Royaume-Uni que je détaille sur ce blog.

 

Principe 2 :  Créer votre société dans une juridiction stable, à fiscalité  privilégiée 


Une fois que vous avez réglé la question de la résidence fiscale, en ayant opté pour un pays avec fiscalité territoriale qui ne vous taxera pas sur vos revenus étrangers (ou un pays sans fiscalité) vous pouvez créer une ou plusieurs sociétés et ne pas y payer d’impôt sur les revenus générés.

Mise en place : pour que le montage soit intéressant, il faut se concentrer sur les pays stables et réputés (2018), permettant votre internationalisation et qui ne taxera pas  vos revenus générés. On peut citer par exemple le Belize, les Seychelles, les Iles Caymans ou Hong Kong qui sont au jour d’aujourd’hui parfaitement adaptés à cette optimisation. Au delà de l’avantage fiscal de ces structures, la plupart ne nécessite ni communication de la comptabilité, ni audit, et avec des frais de maintenance annuelle relativement abordables.

Ce principe s’applique également pour les comptes bancaires (d’épargne ou d’investissement). Notre/nos gouvernements veulent la plupart du temps nous faire croire qu’il est dangereux d’utiliser des comptes dans des banques offshores mais la réalité est pour le moins… différente. Selon plusieurs études réalisées au cours de l’année 2017, dont celle du Global Finance magazine, il n’y a aucune banque française et qu’une seule banque américaine dans le classement des 20 banques les plus sures du monde.

 

Principe 3 : Vivre comme un voyageur perpétuel 


Ce concept peut à première vue sembler un peu obscur mais vous allez comprendre. L’objectif est de vous donner plus de liberté et aussi réduire vos taxes. Le principal avantage d’être un voyageur permanent est que vous serez considéré comme un touriste dans tous pays que vous visiterez, que cela soit pour quelques jours ou plusieurs mois (en évitant toujours d’y rester 6 mois par an!).

Ce principe est important car il vous permettra d’obtenir des « tax-refund » quand vous quitterez le pays en question et ne pas être assujetti à un impôt local sur le revenu, comme vous êtes considérés comme un touriste.

L’application de ces trois principes vous permettra de mettre en place une stratégie simple d’internationalisation de votre mode de vie. En résumé, vous devez aller là où on vous traite le mieux, selon chaque principe et vos propres objectifs de vie.

Si le fait d’être un voyageur permanent (qui ne sous-entend par forcément de changer d’endroits tous les mois) ne vous correspond pas, il est tout à fait possible de devenir légalement résident d’un certains nombres de pays où vous pourrez vivre la majeure partie ou totalité de l’année.

Comment maximiser votre liberté, votre indépendance et vos revenus avec ces trois principes ?

L’élément le plus important et le plus simple à la fois est la diversification. Cette notion doit s’appliquer partout. Vous devrez diversifier les pays, autant que possible. Il y a beaucoup de possibilités envisageables mais cela doit rester cohérent et réfléchi selon vos propres objectifs.

Par exemple, ne jamais miser toutes vos épargnes dans un secteur en particulier, ni transférer la totalité de vos fonds sur un même et seul compte bancaire et dans une même juridiction, ni avoir la totalité de vos avoirs dans une seule devise, ni avoir un patrimoine immobilier dans le même pays. La diversification est la clé du succès et permet de limiter au maximum les possibles problèmes pouvant survenir dans un secteur, dans un pays, ou dans une monnaie.

NB : Il n’est pas nécessaire ni obligatoire de réaliser tout cela le plus rapidement possible. Commencez lentement (mais surement), dans l’ordre des principes, imprégnez-vous et réfléchissez. Gardez à l’esprit la finalité de tout ce processus : Etre plus libre, indépendant, plus riche. Diversifiez et ne soyez pas dépendant d’un seul Etat, qu’il soit votre pays de naissance ou votre pays de résidence.

PAS DE SPAM, PAS DE BLABLA.

Ce blog ne vous expliquera pas comment devenir riche demain et ne vous vendra pas  de recettes miracles comme la plupart des "Marketeurs" du Web d'aujourd'hui.

Par contre, ce blog vous aidera à faire vos choix dans votre internationalisation, optimiser vos activités et fiscalité, augmenter votre liberté et améliorer votre lifestyle. On ne vit qu'une fois.

>