dans quel vin investir

INVESTIR DANS LE VIN : LE GUIDE


1/ Pourquoi investir dans le vin ?

Le vin français est convoité dans le monde entier pour ses Grands Crus et ses nombreux vins de garde.  Investir dans le vin est souvent associé à un investissement / plaisir ou investissement / passion. De nombreux amateurs de vin (dont vous faites probablement parti) rêvent de se constituer un patrimoine dans le vin. L’objectif  est souvent double : réaliser une plus-value financière sur les bouteilles possédées, et constater au fil des années, la bonification gustative de cet investissement.

Les vins Grands Crus et de garde ont ce privilège d’être produit en quantités (très) limitées. Certains grands vins ont un potentiel de garde de 30 à 50 ans et vont se bonifier avec les années. En plus d’être limitée en quantité, plus les années vont passer moins de ces bouteilles exceptionnelles seront disponibles car une grande partie d’entre elles seront consommées. Vous l’avez compris, la rareté de ces bouteilles va encore s’accentuer.

Investir dans le vin, c’est aussi investir dans un mythe et dans le patrimoine français. Comme je le dis souvent sur ce blog, la diversification de votre patrimoine est essentielle. Allouer un petit pourcentage de votre patrimoine global dans le vin vous permet d’investir dans un nouveau secteur, dans quelque chose de tangible et reconnu mais aussi pour le plaisir si vous appréciez le bon vin.


2/ Dans quel vin investir ?

Avant de parler des vins dans lesquels il est intéressant d’investir, il faut garder à l’esprit qu’il est important d’apprécier les vins que vous allez acheter. Bien sur, comme tout investissement, l’aspect spéculatif et le potentiel de plus value sont importants mais cela reste un investissement plaisir et/ou de passionnés. Goutez les bouteilles, formez-vous un minimum, et appréciez les. Vous serez ainsi plus à l’aise pour constituer votre cave.

investir dans le vin


Investir dans le vin de Bordeaux

Les grands vins de Bordeaux sont la référence d’un point de vue notoriété dans le monde. Tout le monde connait les vins de Bordeaux. En effet la réputation des vins de Bordeaux remontent à plusieurs siècles !

Quelques exemples de vins de Bordeaux dans lesquels investir :

  • Globalement tous les 1er crus classés dans les bons millésimes des années 90 et 2000 (Cheval Blanc / Latour / Ausone / Petrus)
  • Lynch Bages
  • Pontet Canet
  • Fleuzal
  • Figeac
  • Clos Fourtet
  • Troplong Mondot


Investir dans le vin de Bourgogne

Les grands vins de Bourgogne se font une place légitime auprès des plus grands vins de Bordeaux. En effet, ils sont aujourd’hui de plus en plus prisés chez les connaisseurs et investisseurs du monde entier.

Quelques exemples de vins de Bordeaux dans lesquels investir :

  • Tous les Grands crus Romanée Conti
  • Gevrey Chambertin Lavaux Saint Jacques Denis Mortet
  • Pommard Clos des Epeneaux Comte Armand
  • Gevrey Chambertin Petite Chapelle Rossignol Trapet
  • Vosne Romanée Les Beaux Monts Bruno Clavelier
  • Meursault Les Perrières Coche Dury
  • Puligny Montrachet Les Pucelles Domaine Leflaive


Investir dans le Champagne

Bien qu’il y ait de (très bons) petits producteurs, il faut rester sur les marques les plus prestigieuses. Surtout à l’international, il sera très rare de voir un investisseur américain ou chinois racheter sur le marché du champagne une bouteille d’un domaine inconnu. Achetez si vous le souhaitez des bouteilles de petits producteurs pour votre plaisir personnel, mais pour l’investissement, concentrez-vous uniquement sur les valeurs sures.

Quelques exemples de Champagne dans lesquels investir :

  • Dom Perignon, notamment les millésimes 1982, 1985, 1990, 1990 et 2005
  • Krug Clos du Mesnil
  • Cristal Roederer, notamment les millésimes 1996, 1998 et 2008
  • Dom Ruinart
  • Taittinger Comtes de Champagne


3/ Où acheter les grands crus ?


Acheter chez un caviste ou online ?

Vous pouvez trouver chez un caviste près de chez vous la plupart des grands crus. Bien sur, plus l’année sera rare, plus cela difficile de trouver cela à coté de chez-vous mais vous pourrez probablement commencer par constituer votre cave. En général, un caviste local pratique des prix un peu supérieur à ce que vous pourriez trouver online, mais vous n’aurez pas cette proximité et l’échange qu’il est important d’avoir dans un secteur comme le vin.

Online, la plateforme de vente Idealwine est un site intéressant pour trouver des bouteilles d’exception qu’il ne serait pas facile de trouver chez un caviste physique.


Investir dans le vin primeur

Souvent recommandé, acheter du vin en primeur était assez standard pour tout investisseur dans le vin. Avec l’augmentation des prix en primeur des grands vins de Bordeaux et de Bourgogne, le rabais de 15 à 30% qu’il était possible d’obtenir auparavant en primeur n’est plus vraiment d’actualité. Investir en primeur aujourd’hui, c’est accepter d’investir dans le vin sur du long terme (au minimum 10 ans) pour espérer tirer une plus-value intéressante.


4/ Comment bien conserver son vin

Si le choix des bouteilles est essentielle pour constituer une cave d’exception et la valoriser, la conservation est tout aussi importante. Un vin mal conservé se revendra (beaucoup) moins cher.


Investir dans une cave à vin : quelle cave a vin acheter ?

Si vous pouvez réaliser une cave enterrée avec un sol en terre battue, à 12 degrés constants, humide, vous avez la perfection. Malheureusement dans les faits, il est très rare de pouvoir avoir cette configuration optimale.

L’acquisition d’une cave à vins est essentielle pour conserver et faire vieillir de façon optimale votre investissement en vin. Vous ne devez pas confondre les caves à vin de mise à température et les caves à vin de vieillissement.  Dans le premier cas, il s’agit juste d’un « frigo » mettant vos bouteilles à température pour la dégustation. Ce n'est pas ce type de cave dans laquelle il faut investir pour faire vieillir vos Grands Crus. Le prix n’a également rien à voir entre une cave de mise à température et une cave de vieillissement.

Je vous ai sélectionné ci-dessous les meilleures caves à vin de vieillissement disponibles actuellement sur le marché



Stocker vos vins dans une entreprise spécialisée

Si vous ne souhaitez pas investir dans une cave à vin de vieillissement, que vous n’avez pas la place et/ou que vous avez une certaine crainte en cas de perte, dégradation ou vol de vos bouteilles, il est possible de stocker vos Grands Crus dans des entreprises spécialisées. On peut citer CAVISSIMA ou PATRIWINE qui proposent des services de stockage de vos bouteilles. Le seul bémol est que pour bénéficier de ce service, vous devez acheter vos bouteilles via leurs services, ce qui peut limiter le choix des bouteilles et le prix d’achat des bouteilles est en général un peu supérieur. Des sites internet comme  http://www.winesitting.com ou https://icave.eu/ proposent un service de stockage sans nécessité d’acheter les bouteilles par leurs sociétés.


5/ Revente de votre vin : soyez patient

Une fois votre cave constituée et vos bouteilles parfaitement stockées, vous devrez être patient avant de pouvoir tirer une plus value de cet investissement. N’oubliez pas que les Grands Crus se bonifient avec les années et les bouteilles se raréfient avec le temps, ce qui accroit vos chances de plus values sur le long terme. En investissant dans le vin, préparez-vous à garder une bonne partie de votre investissement pour 10 ans ou plus.


Investir dans le vin rentabilité

Bien qu’il soit difficile de prédire l’avenir, on peut affirmer en se basant sur le passé, que le taux de rendement des investissements dans le vin est positif et plutôt stable. Les plus Grands Crus ont connu des augmentations de prix entre 10 à 15 % par an sur une vingtaine d’années. Ces chiffres restent relativement constant depuis l’après guerre, ce qui peut constituer un indice fiable.


Investir dans le vin fiscalité


En tant que Resident fiscal français :

Si vous êtes résident fiscal français et que vous revendez vos bouteilles dans une démarche patrimoniale privée et non professionnelle (pas d’achat/revente constante), la revente de vos  Grands Crus est exonérée de tout impôt jusqu’à 5000€ par cession. Cela veut dire qu’il est préférable de revendre en plusieurs fois (même durant la même année) vos bouteilles, sans dépasser les 5000€ par transaction. Dans le cas contraire, vous serez imposé au prélèvement forfaitaire de 19% ainsi qu’aux prélèvements sociaux de 15.5%, soit un total de 34.5% d’imposition.

A noter que depuis le passage à l’IFI à la place de l’ISF, vos Grands Crus ne rentrent dans l’assiette fiscale de l’IFI.


En tant qu’expatrié :

L’imposition de vos Grands crus en tant qu’expatrié va dépendre des conventions fiscales entre la France et votre pays de résidence. Si il y a une convention entre les deux pays, dans la plupart des cas c’est la fiscalité de votre pays de résidence qui s’appliquera.

Attention par contre au lieu géographique de stockage de votre vin. Si vous conservez vos Grands Crus en France, tout en étant expatrié, la France pourrait requalifier le lieu réel et donc vous imposez comme si vous étiez toujours résident fiscal français. Il n’y a pas à ma connaissance de jurisprudence sur le sujet, mais il faudra éviter de laisser stocker vos bouteilles en France en tant que non-résident afin de ne prendre aucun risque.


Si vous êtes intéressés par un plan global d'internationalisation, vous pouvez me contacter  afin que nous puissions déterminer ensemble vos meilleures options, selon votre situation personnelle et vos objectifs.



PAS DE SPAM, PAS DE BLABLA.

Ce blog ne vous expliquera pas comment devenir riche demain et ne vous vendra pas  de recettes miracles comme la plupart des "Marketeurs" du Web d'aujourd'hui.

Par contre, ce blog vous aidera à faire vos choix dans votre internationalisation, optimiser vos activités et fiscalité, augmenter votre liberté et améliorer votre lifestyle. On ne vit qu'une fois.


>